Nous n’allons pas nous mentir, nous savons pertinemment qu’il est plus simple de trouver un travail lorsqu’on a 33 ans que lorsqu’on en a 53.
Mais ce n’est pas une raison pour s’avouer vaincu, bien au contraire.

Alors voici quelques conseils pour vous motiver et faire ressortir le meilleur de votre longue expérience.

LE CV
Evidemment si vous avez 30 ans de métier et que vous avez changé plusieurs fois d’entreprise, vous êtes tenté de faire un CV a rallonge pour mettre en avant vos évolutions et les belles boîtes qui vous ont recrutées.
Mais rassurez-vous, vous pourrez les évoquer lors d’un entretien. Ce qui compte avant tout c’est qu’un recruteur ne passe pas vingt minutes a détailler votre CV interminable écrit en caractères 8, mais au contraire que le fruit de toutes vos expériences lui saute aux yeux.
C’est pourquoi, vous devez placer bien en haut de la page, la liste de vos compétences. Et choisissez bien les adjectifs et les verbes qui les représentent.

Attention également de vérifier les intitulés de poste. Au fil des années, certains métiers ont changé de nom, même si les missions n’ont pas forcement évolué.
Alors renseignez-vous pour éviter de mettre une fonction qui n’existe plus sous la même appellation aujourd’hui.

LE DISCOURS
Lorsque vous serez en face d’un recruteur, le plus important est de ne pas être complexé par votre âge. Il faut au contraire que vous le tourniez à votre avantage et que vous puissiez mettre en avant les atouts d’une longue expérience comme le professionnalisme ou une meilleure gestion du stress. Mettez également l’accent sur votre motivation, vos besoins ne sont peut-être plus les mêmes qu’un junior mais votre motivation à travailler, elle, est toujours bien intacte.
Parlez également de la transmission, qui peut être perçue comme une véritable force pour un employeur.
Un senior qui transmet son savoir et ses expériences à un junior est un plus.
Et puis, une fois l’inventaire de vos expériences effectué, parlez de l’avenir, de vos envies et du chemin que vous avez envie de parcourir.

SANS OUBLIER
Cela peut paraître évident mais il est toujours bon de rappeler que certains secteurs ont plus d’affinités avec les profils junior.
Alors tournez vous de préférence vers les domaines ou l’âge est un gage de crédibilité, comme le secteur de l’immobilier par exemple.